Le Réseau

Brève Présentation de l’association REPI

Son objet :

Constitué sous forme associative le 30 janvier 2004, le REPI s’est donné d’emblée une triple mission :

  • élever le niveau des connaissances académiques financières ou managériales des spécialistes des PI
  • développer une culture «propriétés intellectuelles» parmi les dirigeants, les ingénieurs et les cadres, tout particulièrement ceux qui, dans l’entreprise sont appelés à être les interlocuteurs des spécialistes «propriétés intellectuelles»
  • contribuer au développement d’une doctrine d’inspiration pluridisciplinaire en matière de propriétés intellectuelles au sein des sciences économiques, des sciences juridiques et des sciences et techniques de gestion des organisations (Statuts de REPI, art.2)

Son histoire :

REPI est né de la volonté commune d’acteurs engagés de longue date dans la promotion des propriétés intellectuelles et désireux de fédérer les efforts individuels :

  • en 1999, ECAM RENNES – Ecole Louis de Broglie, INSEP-Consulting, SUPELEC et l’ICAM élaborent une réponse à un appel d’offre sur la sensibilisation des PME aux DPI dans le Grand Ouest
  • en 2004, REPI se constitue pour répondre à l’appel d’offres lancé en 2004 par le Ministère de l’Industrie et visant à créer un institut européen des propriétés intellectuelles (projet retenu pour présentation au ministère de l’Economie)
  • en 2007, le REPI réfléchit au rapprochement avec le Groupement des Spécialistes de Propriété Intellectuelle de Nantes afin de renforcer les actions de sensibilisation sur le Grand Ouest. Le porteur du projet d’institut européen qui avait également été qualifié pour la phase finale de l’appel d’offres de 2004 est aujourd’hui membre de REPI

Ses membres :

REPI regroupe sur une base régionale (Bretagne – Pays de Loire) des adhérents, personnes physiques et morales, qui représentent l’ensemble des acteurs et des disciplines concernés par le développement des propriétés intellectuelles dans les PME :

  • Personnes physiques du monde académique (Universités de Nantes et de Rennes, Grandes Ecoles d’ingénieurs), avocats et conseils en propriété intellectuelle, dirigeants et cadres d’entreprises, représentants des agences de développement de la propriété intellectuelle et de l’innovation…
  • Personnes morales : entreprises, établissements bancaires, Barreau de Rennes, organismes consulaires, université (Droit, Economie, Gestion)…

Ses partenaires :

REPI s’appuie sur des partenaires qui financent, renforcent et relaient son action :

  • Convention avec l’IEEPI en vue de développer la formation et la sensibilisation à la propriété intellectuelle et l’innovation
  • Convention avec l’INPI de vue de promouvoir le développement de la propriété industrielle
  • Membre fondateur de NOVINCIE : association constituée en 2006 en vue de promouvoir la pratique de l’intelligence économique comme vecteur de l’innovation et du développement des entreprises. Autres membres fondateurs : IGR – IAE de Rennes (Université Rennes 1), CCI de Rennes, Union des entreprises d’Ille et Vilaine, Association régionale de Haute Bretagne des auditeurs de l’IHEDN
  • REPI bénéficie du concours des collectivités locales (Conseil régional, Conseil général, Rennes Métropole),
    du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche

Son bilan :

REPI a déjà réalisé plusieurs témoignages qui correspondent à la volonté de sensibiliser les PME aux propriétés intellectuelles et à promouvoir leur mise en œuvre par les acteurs régionaux :

  • Les Journées de la Propriété Industrielle dans l’Ouest tous les deux ans
  • Des conférences et des séminaires sur la propriété intellectuelle
  • Des petits déjeuners
  • Des actions de formation à l’intention de professionnels

Ses projets :

REPI entend contribuer à la diffusion de la culture propriétés intellectuelles sous des formes originales :

  • Constitution d’une base d’études de cas à partir des études empiriques réalisées notamment lors des Journées de la Propriété Industrielle de l’Ouest

Mise en place d’un site Internet consacré aux propriétés intellectuelles